Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Action Immobilier, Agence immobilière TOULOUSE 31500

L'actualité de CENTURY 21 Action Immobilier

Toulouse, le FIAT 2014 continue...

Publiée le 08/08/2014

La galerie Croix-Baragnon propose jusqu'au 30 août, dans le cadre du FIAT (Festival international d'art de Toulouse) et en partenariat avec l'Institut français d'Ukraine et la Ya Gallery à Kiev, une exposition, la toute première en France, d'œuvres du sculpteur Mykola Malyshko.

Né en 1938 en Ukraine, l'artiste et écrivain vit aujourd'hui dans la région de Kiev. L'exposition, riche d'une quinzaine de pièces, révèle un homme qui travaille sa matière, le bois à la hache, pour inventer des sculptures verticales et de tailles différentes. D'inspiration primitiviste, les pièces de Malyshko présentent principalement des humains parfois contorsionnés, parfois prostrés, figurant une souffrance qu'il convient de ne pas prendre au pied de la lettre, car l'artiste ukrainien ne manque ni d'humour ni de distance avec son travail, traversé par cette fameuse «âme slave», légendaire alternance de mélancolie et d'euphorie.

Un excellent documentaire d'une quinzaine de minutes permet au visiteur de pénétrer l'univers de l'artiste : Malyshko y explique avec modestie et sincérité sa démarche créative et comment, à la hache, il transforme l'arbre en humain pour ensuite relier les hommes à la terre et au ciel. La très belle «Prière», à découvrir au premier étage, est ainsi, souligne-t-il, un «appel à Dieu par la terre». En travaillant le bois, cette matière solide mais sujette à la dégradation, l'artiste ukrainien fait autant référence à la légende de l'origine de la croix, aux mythologies qui présentent le premier homme fait de bois qu'à la peau humaine, qui se dégrade elle aussi. La simplicité apparente – et trompeuse — des figures présentées nous renvoie à des choses très profondes, subtiles et personnelles.

Mykola Malyshko, exposition de sculptures à l'Espace Croix-Baragnon (24, rue Croix-Baragnon).

Tél.05 62 27 61 62.

Du mardi au samedi de 12 heures à 19 heures Entrée libre.

Notre actualité